[INTERVIEW x A2H] – « La recherche est infinie, il n’y a pas de point final, c’est ce qui est génial »

A2H,  A 2 putain d’H, ou encore Robert A2 Johnson a sorti son album « Art de vivre » le 26 mai 2014. Un an après, Pensées Parisiennes fait le bilan de ce projet avec A2H, rappeur, producteur, beatmaker originaire du 77. 
Rappeur éclectique, fondateur et membre du PALACE, il ajoute une touche Smooth et assez intimiste dans ce projet.. 

Dans ce nouvel album, « art de vivre », qu’on peut qualifier de livre sonore, tu nous décris ton lifestyle, un peu plus introspectif que tes anciens projets, on sent que t’a vraiment pris des risques, presque un an après sa sortie, quelles conclusions peux-tu tirer de ce projet ?

C’est réellement un livre sonore, dans la version cd il y a un livre qui va avec et chaque track a une histoire et une illustration. Ce disque c’est le guide de mon lifestyle et je suis très fier de ce projet même si avec du recul il y a des tracks que j’aurais pas fait.

Parles-nous de ton bouquin « 15 commandements » qu’on peut trouver dans ton projet en physique.

Justement c’est juste les 15 instructions ou concept que je développe, dans le cd il y a un thême par son et tu peux te plonger soit dans le texte du son ou soit dans le commandement écrit, c’est une autre manière de développer un thème, j’aime beaucoup écrire

Ton album s’appelle « Art de vivre », qui peut, nous rappeler le son « Art de rue » de la FF, pour toi, le hip-hop a-t-il dépassé le fait de n’être « qu’un art de rue » ?

Bien sur, regarde le rap de 2015  il n’y  a pas que des thugs.
Tu nous parles de ton « Art de vivre », mais une journée avec A2H, ça ressemble à quoi ?

Ça ressemble à :
12h : réveil
13h: douche
14h: train
15h: bouffe thaï
16h-21h: studio
21h : burger
22h: train
23h: on rejoint le gang, on ride ou on chill
4h: dodo

La ride sans musique, ou la musique sans la ride ?

La musique sans ride

« Art de vivre » a bien été accueilli dans les médias hors urbain, tu passes notamment sur France inter, Nova, est-ce que ça peut influencer ta manière d’écrire, de peur de ne pas être assez fédérateur, ou justement ça te motive dans ta recherche de musicalité/création et de faire quelque chose de plus large que le rap ?

Je ne me pose pas toutes ces questions, je fais ce qui me passe par la tête

Tu es très présent sur les réseaux sociaux, que ce soit Facebook ou Twitter, avec lesquels tu as défendu ton album, finalement, ont-ils un réel impact pour une promotion ?

Oui et non, je pense que la fanbase de base me suit à fond, mais tu choppes pas de nouvelles personne avec Twitter, Facebook etc, je pense que tu nourris ceux qui sont déjà présents, c’est tout.

Comment a été ton « art de vivre tour »?  Le public a-t-il bien reçu ton album et te transmet son énergie sur scène ?

A fond! Super accueil à peu près partout et de mieux en mieux au fil des dates
Quand on écoute tes projets, on ne peut pas dissocier A2H de la Femme, que ce soit dans « Elle ne veut pas » ou encore « pièce maîtresse », sont-elles une source d’inspiration primordiale dans ta musicalité ?

C’est ma source d’inspiration n°1,  je ne me vois pas écrire sans ce qu’elles m’apportent.

Tu te sens « ni old school, ni new school », « ni bobo, ni caille-ra », comment te situe tu vis-à-vis du rap et de ta génération ?

Je suis le boss.

Depuis 2014, le collectif palace prod est devenu un label, peux-tu nous en parler un peu ? J’ai l’impression que tout le monde a son petit délire dans ce collectif et son ambiance que ce soit Ori avec un délire West, Sow dans un délire plus chant et RnB, qui donne un côté très complet à ce label…

Le palace c’est la liberté, viens avec un projet si c’est lourd on le sort. Hell maf producteur et rappeur vient de sortir un super album digital, il a tout produit ! Après titan, sow, ori, bruck et xanax sont tous les 5 sur leurs projets: ça arrive très bientôt !

Qu’as-tu appris de ton expérience avec Aelpéacha ?

La ride c’est pas avoir, c’est être.

Récemment, on a eu la chance de pouvoir te voir sur une formule plus musicale avec Issam Krimi & The Ice Kream sur le Mouv’ Live Show, comment as-tu vécu cette expérience musicale ?

Je veux ça sur toute la tournée, c’est magique j’adore ça, j’ai toujours été amateur de gros show !

Comment pourrais-tu expliquer le fait que la « mauvaise musique » vende plus que la bonne musique et passe plus facilement sur les grosses ondes ? La bonne musique est-elle la « Trivette » de la mauvaise ?

Les gens ont des gosses immondes qui bouffent que des frites, taffent toute la journée pour un patron raciste, obèse.
Ils se tapent les transports avec des cons etc.. Je pense que c’est plus simple de se mettre un Jul qu’un Erik Truffaz, moi je pense que c’est la facilité, c’est de la consommation fast-food !

T’es plutôt Daniels ou Omar dans The Wire ?

J’suis Stringer Bell poto !

T’a écouté le nouveau projet de Drake ? T’en a pensé quoi ?

J’suis à fond dans ce genre de shit, j’adore.

Si tu avais le choix entre poser sur une prod de Kanye West, ou de pouvoir rider un week-end avec Beyonce ?

Je pose sur kanye diiiiirect

Tu te sens plus proche de Kendrick Lamar ou d’un gars comme Ab-Soul de TDE ?

Plus proche d’un ab soul par rapport aux thématique

T’es un peu un touche-à-tout, que ce soit au niveau de l’écriture, des mixages, des instruments, notamment avec ta guitare sur scène, toujours à la recherche de plus de musicalité…

La recherche est infinie, il n’y a pas de point final, c’est ce qui est génial

Si tu devais décrire ta musique en 3 adjectifs, ce serait ….

Riche, décomplexée ,groovy

Ta meilleure expérience sur scène ? Le meilleur public, finalement, toi qui as eu la chance de pouvoir rocker toute la France, il est où?

Pour moi, Lille, Lyon, la Bretagne, Annecy sont des endroits terribles en terme de public.

Quelle prochaine galette nous concocte tu, certains auditeur ont qualifiés art de vivre de plutôt calme, vas-tu revenir sur un côté plus explosif sur ce 3ème album ?

Le prochain c’est la folie, je dis rien sois prêt !!

Merci pour cette interview, un mot de fin ?

Mets ton 10€ à la fnac ou sur itunes si tu veux qu’on puisse faire des tournées et continuer àfaire de la musique
#independance

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *