Ground Control : Dedans-Dehors et pour longtemps !

Lancé en 2014 dans les sous-sols de la Cité de la mode et peu à peu victime de son succès, le Ground Control, s’installe l’année suivante à La Chapelle, dans le 18e arrondissement de Paris (sous le nom de Grand Train), puis déménage en 2017 au 81 rue Charolais dans le 12e. Uniquement en extérieur et de manière éphémère dans les premiers temps.

 

Ancien hangar du centre de tri postal de la SNCF où filait le TGV jaune de la poste, le lieu est désormais un gigantesque espace alternatif de festivité, détente, restauration, activités en tous genres, et hautes en couleurs, enfin ouvert à l’année et ce jusqu’à fin 2019. Inauguré le 9 février, l’espace intérieur du Ground Control fait une fois de plus la part belle à l’éclectisme dans ses propositions: on vous en dit plus.

C’est un concept original que nous propose l’espace GC pour ce rude hiver. Quoi de mieux que de se réchauffer autour d’un macchiato dans un bon fauteuil au coffee shop entre amis ou en famille, flâner dans une expo ou bien se laisser tenter par la diversité des saveurs proposées par la dizaine de restaurants?

Italien chez Fagio, chinois chez Mr Zhao, mexicain chez Chilam, africain chez Table Nali, tous les goûts sont dans la nature, et on en redemande. Avec 300 couverts, un bar à cocktails (insolite) en 1ere classe dans un avion, une épicerie et un bar à vins naturels et un bar à boisson classique, le choix est de mise.

Plusieurs partenaires engagés, en plus des restaurateurs, ont pris place dans ce hangar poupée gigogne/multi-usage et solidaire de 4500m2 (+1500m2 d’extérieur) : magasin de plantes (Mama Petula), galerie d’art, salle d’arts plastiques, coin salon, espace bien être (cours de yoga), boutique de mobilier danois vintage, salle de projection, espace radio, studio photo…

 

 

Coté éthique le lieu tire également son épingle du jeu. Soucieux de la qualité des produits, côté boisson et restauration. Le credo : des circuits court, des partenariats avec des producteurs locaux, marques responsables et bio. L’été, ce sont les Fermes de Gally qui investissent le potager urbain de la cour . L’aménagement même a bénéficié de matériaux recyclés, mobilier de brocante et récupération, pour un ensemble joyeusement dépareillé.

 

 

Enfin, quand le jour décline, c’est aux platines de résonner dans ce temple de la fête qui rassemble. Au menu une musique variée et festive, du collectif Sauce Blanche au grime, c’est dans l’ avion ou devant une petite scène aménagée que l’ambiance monte.

Côté extérieur, dans une cour de récréation géante, vous attendent toujours divers foodtrucks (les Danois Røk by Woodmen spécialistes de la truite, l’Italien Peppa Porchetta, le Breton Rozell & Co et l’huîtrerie des frères Besson) autour des lampions de guinguette et des chauffages électriques.

Confié à la Lune Rousse (producteur d’événements depuis une vingtaine d’années), le lieu tend à se renouveler et à proposer des concepts originaux sans relâche.

Et nous, on se dit : vivement l’été !

Estelle M.P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *