La nouvelle génération se porte bien… Merci Chloe et Halle.

Le 23 mars dernier, le duo fraternel sortait son premier album intitulé the Kids Are Alright. Un postulat qu’elles prouvent à travers 18 titres qu’elles ont composé, écrit, et arrangé seules… dans leur salon. Les protégées de Beyoncé se révèlent comme des véritables portes parole de la génération millenials, qu’elles défendent et qualifient de « Genius Generation ».

 

Queen B a la réputation d’avoir du flair, l’œil ou plutôt l’oreille, car c’est elle qui a sondé avant tout le monde le potentiel de ces deux jeunes femmes. Elle les prend sous son aile et les fait signer sous son label Parkwood Entertainment. Après deux EPs et une mixtape, elles présentent enfin leur premier projet réellement abouti. Celui-ci, majoritairement composé de sonorités alternatives, est infusé de temps à autres de mélodies jazz, rnb, et parfois même trap (référence directe à la ville d’où elles sont originaires : Atlanta). Leurs deux voix envoutantes se lient avec une facilité et une harmonie impeccable.

La sortie de l’album fut accompagnée d’une vidéo de 10 minutes, constituant un meddley de certains titres présents sur le projet. En co-star dans cette vidéo aux visuels léchés, Ashton Sanders que le grand public a pu découvrir dans le film Moonlight. D’autres artistes partagent la vedette avec elles sur ce disque, on retrouve notamment le rappeur prodige du DMV Goldlink ainsi que Joey Badass.

 

Il est difficile de ne pas souligner la maturité dont elles font preuve musicalement et artistiquement, en particulier lorsqu’on sait qu’elles ont tout appris, toutes seules. Plus jeunes, quand elles ont demandé à leurs parents de les inscrire à des cours de musique, ils ont refusé; en leur disant que tout était à portée de main pour qu’elles réussissent par leur propres moyens.

Merci Papa Maman, car c’est cette autonomie qui leur permet de faire preuve d’une authenticité sans faille dans leur musique, qui fait leur force et produit une réelle cohérence dans leur univers artistique. Elle leur apporte également une totale liberté créative, chose rare pour les jeunes artistes d’aujourd’hui.

Assez loin de l’image de « débauche » à laquelle on tend associer les jeunes d’aujourd’hui, Chloe et Halle ne sont pas pour autant lisses. Elles proposent à travers ce disque, des histoires pleines de relief, et surtout de positivité pour l’avenir.

 

KUVULA Eden.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *