Trip onirique en noir et rose saumon : « Now » d’Art Jeeno

Quelques traits et pas un mot, découvrez toute la puissance et la beauté du minimalisme dans l’audacieuse bande dessinée d’Art Jeeno, « Now ».

 

Elle est seule, comme en lévitation dans un espace blanc démuni de tout sol, plafond et mur. Puis il y a cette porte, qu’elle n’arrive pas à ouvrir. Bousculée de toute part, la protagoniste d’Art Jeeno, une jeune femme brune et longiligne, est bien plus curieuse et combative que son apparence chétive et fragile laisse entendre. Dans son monde, n’existe ni haut ni bas ; seule la porte donne une notion spatiale et un sens à sa vie. Dans cet endroit, où l’on douterait même qu’il y ait de l’air, cette porte s’agrandit de page en page, mettant toujours plus hors de portée la poignée qui semble verrouillée. Elle patiente, tente de se grandir, en vain. Une main sans corps la chahute, la jette à terre, donne pendant un cours instant une vague notion de bas, de sol, de mouvement à son monde. Elle se défend ; mais une autre main, et encore une autre, puis encore une autre, la poussent, la font glisser jusqu’au bas de porte. A quelques pas de ce rectangle, une dizaine de main la propulse jusqu’au niveau de la poignée ; puis un amas d’avant-bras, toujours plus nombreux, toujours plus puissants, l’écrase contre la surface. La poignée n’est qu’à quelques centimètres… Elle tend son bras, tourne le bouton de porte. La porte s’ouvre, puis soudain.

Réalisée en 100 jours, cette bande dessinée peut être considérée comme un véritable exercice de style : hypnotisant, « Now » est une expérience de lecture qui transporte le lecteur dans un monde totalement onirique. Cette œuvre est la parfaite démonstration de la puissance de la bande dessinée à jouer avec le mouvement, à manipuler nos sens, nos sensations physiques, le tout avec un minimum de coups de crayon.

Peu de choses sont sûres dans la vie ; mais il est certain que vous n’ouvrirez pas qu’une fois « Now ». La beauté de cette bande dessinée repose sans doute sa multitude de manières d’être lue. On peut la feuilleter, on peut l’examiner, on peut la scruter. Ça peut durer 30 secondes ou 1h. On peut en rire ou pleurer. On peut être déçu puis surpris. On peut ne rien capter puis comprendre bien plus que le dessinateur lui-même. On peut détester puis aimer, passionnément.

 

Art Jeeno, l’élégance de la sobriété.

Art Jeeno est l’un des artistes les plus connus de la bande dessinée thaïlandaise. Né en 1987 à Chiang Mai dans le nord du pays, il a suivi des études aux Beaux-Arts de l’université de sa ville natale. Il commence à mettre ses dessins en ligne dans les années 2000 et rencontre rapidement un grand succès. Son premier livre, publié en 2011 chez Salmon Books, le principal éditeur de bandes dessinée en Thaïlande, sera suivi de neuf autres ouvrages, dont « Now », paru pour la première fois en 2013. Il est très présent sur les réseaux sociaux, plusieurs expositions ont été consacrées à son travail. Il remporte de nombreux prix dont le Bronze Award aux International Manga Awards de 2014.

 

  • « Now », Art Jeeno, Editions Ça et là, 112 pages, 13€

A très vite,
Cégé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *