« Zaï Zaï Zaï Zaï » : vous reprendrez bien un peu de Fabcaro ?

« Ici, en Lozère, je serai en sécurité, ils ne captent ni télé ni radio. »

 

L’histoire:

« Les filles, c’est papa… Écoutez, je ne rentrerai pas à la maison ce soir… et peut-être même pendant quelques jours… Vous avez peut-être déjà regardé les infos… Je veux que vous sachiez que votre papa n’est pas un bandit… »

 

Un auteur de bande dessinée mène une vie calme et paisible, auprès de sa femme et de ses filles. Pourtant, un jour, l’inimaginable se produit : alors qu’il fait ses courses, ce dernier réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l’auteur le menace et parvient à s’enfuir. La police est alertée, s’engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles. Assez vite les médias s’emparent de l’affaire et le pays est en émoi. L’histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d’engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l’auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l’ensemble de la société.

 

 

 

Un récit choral de l’imparable Fabcaro, entre road movie et fait divers, l’auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes – et concernées – de la société (famille, médias, police, voisinage…) et l’on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles. Un livre à prendre au millième degré, comme toujours. Pourtant, une chose est sûre : après cette lecture, vous ne ferez plus jamais vos courses comme avant…

 

 

 

 

 

 

 

L’auteur :

Fabcaro, dessine depuis l’enfance et décide de s’y consacrer pleinement à partir de 1996. Il travaille pour la presse ou l’édition, pour différentes revues de bande dessinée (Fluide Glacial, Tchô ! par exemple). Il a publié chez des petits éditeurs (comme La Cafetière ou 6 Pieds sous terre) comme chez des gros (Audie, Lombard avec la reprise d’Achille Talon) des ouvrages pleins d’humour ou il passe à la moulinette le comportement de ses contemporains, sans oublier de s’égratigner en premier lieu. Il est aussi l’auteur d’un roman publié en 2006 chez Gallimard, Figurec, dans la prestigieuse collection Blanche.

Après Carnet du Pérou qui fut l’un des livres d’humour marquant de 2013, sélectionné pour les prix d’Angoulême en 2014, Zaï Zaï Zaï Zaï, paru en 2015 est un énorme succès, tant public que critique, couronné par de nombreux prix : Prix du public Sud-Ouest/Quai des bulles à St-Malo,Prix RTL BD du mois, Mention spéciale du Président du jury du prix Landerneau 2015 et bien d’autres…

 

 

Zaï Zaï Zaï Zaï, Fabcaro, 6 Pieds Sous Terre, 72 pages, 13€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *